Les Croyances du Conditionnement.

 

Extrait de « Mémoire d’un Moraliste » écrit par Théodule Branche et paru dans la revue Les Forces Mentales en 1907.

 

 

Je suis un moraliste. J’ai fait de la morale l’étude principale de ma vie, et je me suis efforcé en toutes circonstances de mettre mes actes en rapport avec les principes moraux reconnus et acceptés par ma conscience. Je ne puis affirmer que cela m’ait toujours réussi, mais je ne regrette rien.
Je suis un moraliste, et je puis dire que je l’ai toujours été, ou presque. C’est vers l’âge de sept ans que se dessina ma vocation.
On accueillera sans doute cette assertion avec un sourire d’incrédulité. Peu m’importe ! Les incrédulités des hommes sont souvent aussi peu justifiées que leurs croyances. On croit ou on nie par tempérament plutôt que par raisonnement.
Les uns se plient docilement aux opinions de leur milieu, les autres se révoltent contre un pareil assujettissement et se jettent dans une outrancière contradiction.
Mais tous, en réalité, ont des croyances préconçues, c’est-à-dire des croyances dont ils n’ont pas vérifié l’exactitude à la lumière de leur raison.
Il est difficile d’ailleurs qu’il en soit autrement.
Le nombre des faits est infini dans le temps et dans l’espace, et l’existence, si longue qu’on puisse la supposer, ne suffirait pas à leur étude approfondie. Force est donc de s’en rapporter le plus souvent au témoignage d’autrui.
Les astronomes disent que la terre est ronde, qu’elle tourne autour du soleil, que la lune tourne autour d’elle ; ils nous racontent la surprenante genèse de notre planète avec autant d’assurance que s’ils y avaient assisté en personne ; ils donnent de ces phénomènes des explications savamment, ingénieusement, clairement combinées, et tout cela prend dans leur bouche, ou sous leur plume un air de réalité. Puis-je recommencer à mon tour leurs patientes études, refaire leurs expériences, réédifier leurs colossaux calculs ?
Ma seule existence y suffirait-elle ?
Mon cerveau en serait-il capable ?
De quoi vivrais-je pendant ce temps ?
Et si je me livrais à ce travail gigantesque pour l’astronomie, ne faudrait-il pas aussi l’entreprendre pour la chimie, pour la physique, pour les autres sciences naturelles ?
Pour l’histoire, pour la géographie ? Irai-je m’assurer que Pékin est bien au point indiqué sur les cartes de la Chine ?
Et ne faudra-t-il pas visiter aussi les frontières de cet immense empire, si je ne veux point me fier aux témoignages des géographes et des voyageurs ?
Pourquoi chercher d’autres exemples ? L’évidence crève les yeux.
Nos connaissances, et par elles nos opinions, nos convictions, ont pour base la croyance aux affirmations d’autrui.
Sachant fort peu de choses par nous-mêmes, nous acceptons, sans contrôle, comme vérités les opinions ambiantes autour de nous.
Les cerveaux très puissants, très énergiques, arrivent parfois à se soustraire dans une mesure restreinte à cette servitude intellectuelle. Lorsqu’une opinion courante est en contradiction avec la science ou la logique, ils la scrutent de près, ils en découvrent parfois la fausseté, et sur un point déterminé ils arrivent à se faire une opinion raisonnée et vérifiée.
Mais les intelligences moyennes ou faibles prennent l’habitude de se plier sans discussion à l’opinion générale.
À force d’accepter, sans contrôle personnel, toutes les affirmations qui leur sont apportées, les cerveaux en arrivent à accueillir sans broncher les bourdes les plus invraisemblables.

 

Autres Articles

  • Le langage des symboles

    Le langage des symboles

    La communication possède plusieurs cordes à son arc. Elle utilise plusieurs langages. La parole, les différentes formes d’écrit (mot, dessin), les gestes... L’un d’eux, primordial, est celui des symboles.Lire la suite...
  • Citation de Martin Rees Univers Conscience

    Citation de Martin Rees Univers Conscience

    Citation de Martin Rees sur l’univers et la concience     Martin John Rees (1942) est un cosmologiste et un astrophysicien britannique. Au début, il n’y avait que des probabilités. L’univers n’a pu exister que quand quelqu’un l’a observé. Peu importe si les observateurs se sont montrés que des milliards …Lire la suite...
  • Ce qu’est la Nouvelle Pensée

    Ce qu’est la Nouvelle Pensée

    Imaginez un mouvement spirituel ouvert, rassemblant des penseurs de diverses religions, philosophies, mouvements ésotériques, des personnes intéressées par la psychologie, la parapsychologie, et même les sciences « rationnelles », un mouvement centré sur la question du sens de la vie, tout autant que sur les aspects de la vie de …Lire la suite...
  • Citation de William James altérer les pensées

    Citation de William James altérer les pensées

    La phrase entière est la suivante: "La plus grande découverte de ma génération est que l'être humain peut altérer sa vie en altérant ses états d'esprit." Et elle vient du livre de William James "Principles of psychology".Lire la suite...
  • La Psyché – son arrivée dans ce monde

    La Psyché – son arrivée dans ce monde

    Un truc qui m’a turlupinée pendant longtemps, c’est le fait qu’on ne se rappelle pas de notre petite enfance ou à peine, à part des exceptions comme Amélie Nothomb par exemple. C’est une extraterrestre cette fille ! J’ai quelques souvenirs de quand j’avais 2 ou 3 ans, ...Lire la suite...
  • Citation de Niels Bohr sur la physique quantique

    Citation de Niels Bohr sur la physique quantique

    Citation de Niels Bohr sur la physique quantique     Niels Henrik David Bohr (1885 – 1962) était un physicien danois. Quiconque n’est pas choqué par la théorie quantique ne l’a pas comprise. Il y a plusieurs variantes de cette phrase. En fait, à l’origine, Bohr a dit cette phrase …Lire la suite...
  • La Psychologie de l’Autosuggestion

    La Psychologie de l’Autosuggestion

    La Psychologie de l’Autosuggestion    (Article paru dans « Les Forces Mentales » en 1907 et écrit par R.C. Sadler. Je tiens à rappeler pour ceux qui ne le savent pas que Sadler était américain et que le français n’était pas sa langue maternelle. J’ai donc édité les principales fautes, mais laisser …Lire la suite...
  • Citation de St Augustin les morts ces invisibles

    Citation de St Augustin les morts ces invisibles

    Citation de St Augustin: les morts, ces invisibles.     Augustin d’Hippone ou saint Augustin, ( 354 – 430) était un philosophe et un théologien chrétien romain. C’est une citation qu’on attribue souvent à Victor Hugo, car il lut le texte de St Augustin lors de l’enterrement de la  fiancée de son …Lire la suite...
  • Citation de Victor Hugo sur la mélancolie

    Citation de Victor Hugo sur la mélancolie

    Citation de Victor Hugo sur la mélancolie.     Victor Hugo (1802 – 1885), poète, écrivain et dessinateur français.  Cette phrase vient du livre de Victor Hugo « Les Travailleurs de la mer », Tome II (1892). Il y écrit : « La mélancolie est un crépuscule. La souffrance s’y fond dans …Lire la suite...
  • Citation Sir James Jeans Univers Pensée

    Citation Sir James Jeans Univers Pensée

    Citation de Sir James Jeans au sujet de l’Univers   Sir James Hopwood Jeans (1877 – 1946) était un physicien, astronome et mathématicien anglais.  Dans « L’univers mystérieux » il écrit : Aujourd’hui les scientifiques sont dans une large mesure d’accord, et presque à l’unanimité, que le courant des connaissances se dirige …Lire la suite...
  • Notre vision du corps

    Notre vision du corps

    Le corps est une communauté de milliards de cellules et chacune d’elles a son propre fonctionnement, sa propre vie, mais comme je le disais, il n’existe que si une entité psychique y réside.Lire la suite...
  • La Nouvelle Pensée, ce que nous croyons

    La Nouvelle Pensée, ce que nous croyons

    La Nouvelle Pensée n’est pas un culte ayant et reconnaissant une autorité centrale, ce n’est pas une religion dans le sens dogmatique : elle ne vous force pas à abandonner vos idées théologiques, seriez-vous chrétien, juif, athée ou adhérent à n’importe quelle autre confession.Lire la suite...