Temps de lecture : 2 min.

Citation de William James

 

 

La phrase entière est la suivante: « La plus grande découverte de ma génération est que l’être humain peut altérer sa vie en altérant ses états d’esprit. » Et elle vient du livre de William James « Principles of psychology ».

Cette citation ferait un slogan parfait pour le mouvement de la Nouvelle Pensée car il met en avant l’un de ses principes fondamentaux:
le pouvoir de notre psychisme sur notre vie et le monde de la matière, car ce dernier est en fait issu de l’Esprit. Et il y a beaucoup à dire sur ce sujet; tant d’ailleurs que l’on n’a pas fini d’en épuiser la matière.

Mais, me direz-vous, c’est de la psychologie, tout simplement! En fait, je dirais oui, mais pas seulement!
Car la Nouvelle Pensée accorde une importance primordiale également à la philosophie. En effet notre expression psychologique trouve ses racines dans nos concepts philosophiques, dans notre vision du monde, dans nos croyances; en conséquence la qualité de notre vie en dépend largement.

Mais c’est vrai que c’est de la psychologie. D’ailleurs, William James était un psychologue reconnu de Harvard aux États-Unis.  Et il aimait la Nouvelle Pensée. Il en parle dans son livre « The varieties of religious experience » qui a été traduit en français au début du 20e siècle.
Vous le trouverez sur l’excellent site de archive.org au lien suivant pour la version française, en différents formats: L’expérience religieuse.
Mais je conseille à ceux qui lisent l’anglais de le lire dans sa langue originale, car la traduction française relève plus de l’interprétation que de la traduction, et curieusement le nom Nouvelle Pensée est omis plusieurs fois dans la traduction alors qu’il existe dans le texte original. Vous le trouverez également sur archive.org. Il y a plusieurs éditions en ligne, à vous de choisir.
Le lien suivant donne les résultats de la recherche sur le site:
The varieties of religious experience
Et il y a également une version audio.

Rappelez-vous cette citation, surtout quand vous vivez des situations difficiles où vous avez l’impression de n’avoir que peu de prises sur ce qu’il se passe. Ce n’est qu’une apparence qui ne perdura que si vous continuez à croire dans un premier temps que le monde extérieur a plus de pouvoir que vous, et qu’ensuite vous ne faites rien pour changer les choses.