Nouvelle Pensée

Les Channels, ces nouveaux médiums

 

Qu’est-ce qu’un channel ? Et pourquoi leurs messages sont à prendre avec des pincettes, même si par ailleurs, on ne peut mettre en doute leurs capacités.

Le channelisme ou channeling ou canalisation ou transmission ou encore plus connu, médiumnité… est la capacité d’une personne à modifier son état de conscience et de recevoir et transmettre des messages d’autres dimensions d’existence, que ce soit par oral, la personne entendant ou percevant des informations qu’elle retransmet en parlant, ou par écrit, c’est alors l’écriture automatique, ou encore par cette forme d’écrit qu’est la peinture, comme avec l’artiste médium Luiz Gasparetto. Mais je suppose que cela peut aussi exister par la musique.

En fait, quand on réfléchit aux racines du phénomène en lui-même, on se rend compte qu’il s’agit d’une inspiration et de télépathie, et qu’en fait, c’est ainsi, de cette manière que l’on vit au quotidien, une intelligence consciente de bien plus de choses que nous le sommes étant constamment active en nous.

Le mot en lui-même est une francisation du terme anglais « channel » qui veut dire « canal ». Une personne qui channélise est donc une personne qui devient un canal à travers lequel sont transmises des informations. Plus spécifiquement et traditionnellement, un médium est quelqu’un qui communique avec les morts, alors que le channel reçoit des informations qui viennent d’autres êtres. Mais bon, c’est un peu chipoter, car avant que le nom channel se généralise, on disait medium.

Le channelisme est une activité qui a toujours existé sous des formes et des noms différents. On la trouve dans la Grèce antique avec les oracles, mais aussi en Crète, en Égypte, à travers toute l’Afrique, les Amériques, en fait partout dans le monde avec les Shamans qui ont existé de tout temps, puisqu’en fait cette capacité à channéliser est une capacité naturelle de l’Homme qui est plus développée chez certaines personnes que d’autres ; tout comme certains vont être sportif ou non, artiste ou non, ont des dons relationnels ou non, sont intellectuels ou pas.

Cette activité retrouva une recrudescence au milieu de 19e siècle, avec la renaissance du Spiritisme, et se répandit rapidement dans le monde occidental. Elle reprit de l’activité depuis la deuxième moitié du 20e siècle. Allan Kardec contribua à travers son œuvre à faire connaître le Spiritisme au milieu du 19e siècle et la culture brésilienne en est fortement marquée. Victor Hugo pratiquait régulièrement les séances durant son exil à Jersey, et en Angleterre, Arthur Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes fut un fervent partisan de cette philosophie et pratique. Il écrivit même un livre sur le sujet, intitulé « L’histoire du Spiritisme ».

Ce qu’il y a d’important à comprendre, et c’est la raison pour laquelle j’écris cet article, c’est que le problème du channélisme (ou médiumnité) ne se situe pas dans le fait de savoir si le phénomène est réel ou non, car il est réel, et ceux qui n’y croient pas en dénient simplement la réalité ; il suffit de les voir en action ainsi que le résultat de leurs transes pour se rendre compte que ces personnes sont effectivement le canal d’une énergie autre ; non, ce qui est important c’est de se rendre compte que la qualité de leur message sera à la mesure de ce qu’ils sont en tant que personne. Et que donc leur message sera coloré par leur personnalité, l’ouverture et les limites de celle-ci, ainsi que par celle de l’être qui envoie le message, que ce soit quelqu’un d’autre, ou la même personne dans un autre espace-temps, ou autre.

Pour prendre un exemple, un ingénieur en informatique pourra expliquer à quelqu’un qui n’y connaît rien comment fonctionne un ordinateur. Si cette dernière personne doit retransmettre ce qui vient de lui être dit à quelqu’un d’autre, il y a de fortes chances que le message soit grandement amoindri, ainsi que coloré de son niveau de compréhension, sans compter les distorsions de transmissions, qui sont justement dues aux qualités de conscience du receveur.

Tout le monde connaît le jeu de la chaîne des messages, où quelqu’un dit une phrase à l’oreille de quelqu’un d’autre et doit la retransmettre à la personne assise à côté, et ainsi de suite, jusqu’à ce que, plusieurs personnes plus tard, le message revienne à l’oreille de la première personne, qui répète alors une phrase incompréhensible, et tout le monde rit à gorge déployée ! Idem avec les ragots !

En général, les messages des channels sont des messages spirituels, et ils seront donc colorés par les concepts, les croyances du channel. J’ai entendu parler du fait que certains channels se font utiliser par certaines organisations secrètes, dans le but de manipuler « les masses ». Et ce que j’en pense, c’est que même si c’est vrai, il n’en reste pas moins que c’est au channel de décider de la qualité du message, et il a cette capacité. S’il croit en St Michel, et qu’il se met à recevoir des messages où l’envoyeur dit être St Michel, c’est sa croyance, et pourquoi pas ?

Il y a très peu de channels n’influençant pas leur message, quand ils connaissent un tant soit peu le sujet. Mais il est des médiums qui sont vraiment purs comme le peintre médium Luiz Antonio Alencastro Gasparetto ou encore d’autres qui vont se mettre à parler des langues qui leur sont complètement inconnues. Ayant pratiqué un peu le phénomène, je peux vous dire qu’il n’est pas facile de se laisser « utiliser » sans interférer consciemment.

Deuxième chose dont on doit rester conscient et que la science a enfin révélée au 20e siècle, mais que les sages de tout temps ont toujours proclamée, c’est que ce monde est une projection psychique collective, tel un rêve, et qu’il n’y a donc pas qu’une seule réalité. Et que donc, ceux qui croit aux Saints, aux démons ou aux extra-terrestres, ou encore en rien de tout ça, et en la simple matérialité du monde, ont tous raison. Chacun son imaginaire, donc chacun sa réalité. Et la « réalité » commune dans laquelle nous vivons est un consensus de perceptions, que nous transmettons à notre descendance, sans même vouloir le faire. Le mimétisme perceptuel, et donc conceptuel à la base est quelque chose de normal. Et tout ça fait le joyeux mélange (pour ne pas dire autre chose !) dans lequel nous vivons.

Pour en revenir à nos channels, vous vous douterez bien que j’ai un préféré, même si je prends donc certaines de ses déclarations avec des pincettes !

Il s’agit de Jane Roberts, qui disait channéliser l’entité Seth des années 60 au milieu des années 80. Tous les livres n’ont pas été traduits en français, mais heureusement que les Québécois étaient là pour en traduire quelques-uns. Je tacherai de mettre des extraits de ses livres non traduits. Et si vous voulez en savoir plus sur elle et Seth, vous pouvez lire « l’enseignement de Seth » ou « La Nature de la Réalité Personnelle » en 2 tomes ou « Seth parle ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez le premier essai sur la loi de l’attraction écrit en 1889 par Prentice Mulford

Couverture de l'essai de Prentice Mulford

en vous inscrivant ci-dessous à la newsletter.

Ci-dessus,
flocons de neige photographiés par Wilson Bentley au 19e siècle.

citation en image

Achetez ici en pdf, mobi et epub cet ouvrage de William Walker Atkinson traduit pour la première fois en français.

Couverture du livre Le Secret du Succès